début
Page
Menu
News

Les ondes électromagnétiques


 

41 à 61 V/m


c’est le seuil d’exposition aux ondes radio en France.

Il s’agit du plus élevé d’Europe :

  • 20V/m en Italie,
  • 6 V/m en Pologne ou en Suisse,
  • 3 V/m au Luxembourg...

 


PAR TOP SANTÉ
LE 11 AVR 2015 À 08H00


 

Ces antennes ont longuement fait polémiques. Dites mauvaises pour notre santé, surtout notre cerveau. Le sont-elles réellement ? Seront nous de plus en plus exposés aux antennes ?

Plusieurs études montrent que les personnes qui vivent à proximité des antennes relais peuvent ressentir certains malaises.

Ainsi une étude polonaise de 2004 a-t-elle mis en évidence une relation avec l'incidence de certains symptômes : les personnes concernées se plaignaient beaucoup de

  • troubles du sommeil,
  • troubles de la concentration,
  • troubles de la vision,
  • d'irritabilité,
  • de dépression,
  • de nausées,
  • de manque d'appétit,
  • de maux de tête,
  • de vertiges.

En 2005, une étude égyptienne a été menée afin d'identifier les éventuels impacts quant aux troubles neurologiques et comportementaux.

Résultats : la fréquence des maux de tête, des troubles de la mémoire, du sommeil, des vertiges, des tremblements et des états dépressifs était significativement plus élevée chez les personnes habitant près des antennes, par rapport au groupe témoin n'étant pas exposé.

Et à la batterie de tests neurologiques passés, ces mêmes personnes auraient eu une performance moins bonne en ce qui concerne la concentration et la mémoire », précise le Dr Souvet.

Les antennes-relais seraient également impliquées dans le développement de cancers. « C'est la conclusion d'une étude réalisée à Belo Horizonte, au Brésil. Dans cette ville, sur 22 543 cas de décès par cancer entre 1996 et 2006, un certain nombre (cancers de la prostate, du sein, du poumon, des reins et du foie) ont pu être causés par les rayonnements électromagnétiques. Après avoir réalisé la cartographie de près de 300 sites d'antennes relais répartis sur la ville, les chercheurs ont constaté que plus de 80 % des personnes qui meurent de cancer vivent à moins de 500 m de l'une d'elles... Une autre étude menée en Autriche entre 1997 et 2007 a conclu à une augmentation significative des cas de cancers, notamment du sein et du cerveau, dans un rayon de 200 m autour des antennes.

Pourtant, il existe une controverse scientifique, car d'autres études menées sur ce sujet n'ont démontré aucun effet sur la santé. Cependant, si elles n'ont pas permis de conclure à la nocivité des antennes-relais, elles n'ont pas non plus permis de prouver leur innocuité », commente le Dr Souvet.

 

COMMENT RECONNAÎT-ON LES ANTENNES RELAIS?


Ce sont des boîtiers rectangulaires de 50 cm à 2 m, munis de câbles. Mais impossible de s'en approcher – et il ne le faut pas ! –, il y a un périmètre de sécurité autour.

Ces antennes sont généralement sur le toit des immeubles, mais elles peuvent également être sur des mâts, des pylônes, voire des châteaux d'eau, ou encore dans un clocher. Parfois donc, elles sont bien visibles. Et parfois, on ne les voit pas. Elles peuvent aussi être cachées par un artifice environnemental comme des arbres...

 

S'IL Y EN A UNE SUR MON TOIT, JE FAIS QUOI ?


Depuis le 1er janvier 2014, vous pouvez obtenir gratuitement une mesure de l'exposition aux ondes électromagnétiques chez vous*, que vous soyez locataire ou propriétaire. Pour cela, il suffit de télécharger (sur Vosdroits.service-public.fr) et de remplir le formulaire Cerfa n°15003*01. Il doit ensuite être envoyé à votre mairie, à l'agence régionale de Santé, ou à une association agréée. Ces organismes sont ensuite chargés de transmettre la demande à l'Agence nationale des fréquences. C'est elle qui dépêchera sur place des techniciens d'un laboratoire agréé. Ce service existe depuis plusieurs années, mais le dispositif devient maintenant plus simple. Le financement des mesures a également évolué pour garantir l'indépendance des contrôles.

Les résultats, exprimés en V/m, sont ensuite publiés sur le site Cartoradio.fr

Mais à quoi cela peut-il vous servir ? « La mesure des émissions émanant de l'antenne-relais ne doit pas dépasser 3 V/m. Si c'est le cas, ou encore simplement si le fonctionnement d'appareils électroniques est perturbé dans la maison, on peut engager une procédure avec dépôt de plainte, et l'on réussit assez souvent à faire enlever l'antenne », affirme Pierre Le Ruz. Pour les démarches administratives à entreprendre, il faut s'adresser au maire de sa commune ou au Criirem, organisme agréé (Criirem.org).

* À savoir. Cette disposition permet aussi de mesurer les autres sources d'émissions d'ondes à la maison : téléphones fixes, Wi-Fi...

« précédent début suivant »
début
Page
Menu
News

Adhérents

 

 

Vous avez la possibilité de créer un compte adhérent.
Le compte ne sera validé qu'après vérification du règlement de la cotisations annuelle.
En attendant la validation votre accès sera restreint.


Nom d'utilisateur

Mot de passe

Créer un compte »


Rejoignez-nous !

Dons


 

Chaque relevé est nomminatif (1 relevé par foyer). Chacun d'entre vous peut en faire la demande. Voir la procédure


 

 

Compteur Global gratuit sans inscription

Contacts

 

 

Par courrier :

A.P.E.J.S

31 Pont de Steendam

59210 coudekerque-Branche


Par mail :

apejs59210@gmail.com

Formulaire de contact:


Liens utiles

  • Ville de Coudekerque-Branche

 

  • Association "Robin des toits"

 

 

 

début
Page
Menu
News
début
Page
Menu
News